Des communes ont perdu gros à cause du scolyte

© D.R.
© D.R.

L’été 2018 extrêmement sec n’a pas eu que du bon, tant s’en faut. Dans les forêts, ces conditions météos ont favorisé le développement exponentiel des « scolytes » dans les plantations d’épicéas, partout en Wallonie, mais aussi chez nos voisins. Le résultat est catastrophique car cet insecte a attaqué plus de 400.000 m3 de ces conifères en Wallonie, selon les premières estimations, mais le printemps pourrait révéler d’autres chiffres à la hausse, sans parler d’une recrudescence de cette invasion liée à de nouvelles conditions climatiques chaudes comme celles vécues ces derniers jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct