lesoirimmo

Eglantine, reporter pour le climat

© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir.
© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir.

Dans le café, place Saint-Pierre à Tournai, la satisfaction bruyante d’avoir mobilisé « plus de 300 personnes » jeudi matin concurrence encore avec l’agacement de la veille. Ils sont un petit groupe à être allé à Namur à l’invitation de la ministre Schyns (CDH). Deux heures de trains pour écouter des politiques « se tacler entre eux ». « Mais on s’en fout nous, on n’a même pas le droit de vote ! », s’insurge un garçon. Sur la table, le Canon 6D d’Eglantine François. Cette mordue d’urbex, en section photographie dans le secondaire, est la reporter du groupe. Ses photos nourrissent la page Facebook de « Tournai se bouge pour le climat ». La veille, elle a pris des notes pour le compte rendu. Elle a compté aussi : 10 minutes d’échange avec le public… sur deux heures. « Ils ont pris six questions – et encore, parce qu’on a insisté pour la sixième.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct