Une «autrice», une «auteure»…: l’Académie française adopte la féminisation des noms de métiers

© AFP
© AFP

Une « professeure », une « auteure » ou une « autrice »… Après avoir longtemps refusé de céder sur ce sujet, l’Académie française a donné jeudi son feu vert à la féminisation des noms de métier.

Il n’existe «  aucun obstacle de principe » à la féminisation des noms de métiers et de professions, sont convenus les académiciens qui ont approuvé à «  une large majorité » un rapport en ce sens.

Gardienne sourcilleuse du bon usage de la langue française, l’Académie française avait mis jeudi à son ordre du jour l’examen d’un rapport préconisant la féminisation des noms de métiers, sujet longtemps tabou au sein de l’institution fondée au XVIIe siècle par Richelieu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct