Des confettis plus respectueux de l’environnement? Pas encore pour maintenant

Muriel Evrard
: «
A Binche, on estime qu’un carnaval sans confettis, ce n’est plus vraiment un carnaval
».
Muriel Evrard : « A Binche, on estime qu’un carnaval sans confettis, ce n’est plus vraiment un carnaval ». - Photo News

Ils font le bonheur des habitués des cortèges carnavalesques et donnent du fil à retordre à ceux qui les nettoient. Les confettis provoquent le débat depuis l’an dernier et la décision de nombreuses communes, principalement flamandes, d’interdire leur usage. Ce qu’ils déplorent ? Le coût et l’impact environnemental de ces petits bouts de papier multicolores. Car lorsqu’ils ne s’agglomèrent pas dans les recoins des rigoles et les avaloirs, les confettis s’infiltrent dans les égouts, ce qui polluerait l’eau et engendrerait d’importantes dépenses en matière d’assainissement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct