Les rêves d’agrandissement d’un diamantaire anversois terminent mal

Après s’être brouillé avec Leviev, le diamantaire s’était replié sur Anvers. À la suite de sérieux ennuis avec les douanes belges, il s’était enfin installé à Monaco.
Après s’être brouillé avec Leviev, le diamantaire s’était replié sur Anvers. À la suite de sérieux ennuis avec les douanes belges, il s’était enfin installé à Monaco. - Belga

Depuis Londres,

Ah Ehud Arye Laniado ! Quel personnage extraordinaire ! Né en Israël, Laniado était masseur dans un hôtel de Tel Aviv avant de se lancer dans le négoce du diamant brut à Anvers. Il est le symbole de la filière israélienne en Afrique, d’abord en République centrafricaine, puis en Angola.

En association avec le roi du diamant, Lev Leviev, cet aventurier du continent noir avait obtenu l’exclusivité de la commercialisation des pierres angolaises. Le duo était associé dans cette opération avec la sulfureuse femme d’affaires, Isabel Dos Santos, la fille de l’ex-président angolais. Après s’être brouillé avec Leviev, le diamantaire s’était replié sur Anvers. À la suite de sérieux ennuis avec les douanes belges, il s’était installé à Monaco.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct