Un jour, peut-être…

Une équipe de chercheurs du Scripps Research Institute (États-Unis) est en train de mettre au point une sorte de vaccin protecteur, à base d’anticorps monoclonaux, visant à contrer l’effet d’addiction aux opioïdes (surtout au fentanyl) et le risque d’overdose. Les résultats des premiers essais, menés sur des souris, ont été encourageants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct