Arlon: le musée Gaspar rend hommage au sculpteur du même nom

Jean Gaspar a souvent été trouver l’inspiration au zoo d’Anvers.
Jean Gaspar a souvent été trouver l’inspiration au zoo d’Anvers. - J.-L. B.

Et si, par ce fichu temps et cette période de congés, on visitait un musée ? A Arlon, le Musée Gaspar fête les 15 ans de sa réouverture par une très belle exposition qui met en valeur le travail du sculpteur Jean Gaspar (1861-1931), dont certaines œuvres trônent de-ci de-là dans le chef-lieu. C’est le cas pour le Coq Gaulois dédié aux combattants français morts lors de la Grande Guerre, le Jass devant l’hôtel de ville et surtout l’Appel de la Forêt, plus communément appelé Le Cerf bramant, symbole de la ville. Il s’agit en fait d’une œuvre agrandie de l’artiste, réalisée en 1932, un an après sa mort.

Mais il est aussi présent ailleurs, à l’image des reptiles ornant la célèbre fontaine de Brabo à Anvers, conçue par son professeur anversois Jef Lambeaux. Il fréquentera de grands noms comme James Ensor. Il remportera aussi une médaille de bronze lors de l’Exposition Universelle de Paris, avec « L’Enlèvement des Sabines ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct