Le redoublement, un principe «inefficace et socialement injuste»

Plus de 60
% des élèves de 5
e
 secondaire ont doublé au moins une fois en FWB.
Plus de 60 % des élèves de 5 e secondaire ont doublé au moins une fois en FWB. - Joakeem Carmans (st.)

Le redoublement est inefficace, socialement injuste et favorise le décrochage scolaire ». C’est l’intitulé, plutôt lapidaire, d’une synthèse publiée par des chercheurs de l’UCLouvain et de l’ULiège. Jusqu’à cette synthèse, les études anglaises et américaines étaient prédominantes sur le sujet. Son originalité ? Croiser les résultats les plus récents, américains et européens, en examinant les effets du redoublement sur les élèves. Apprentissages, motivation, décrochage : ses effets dépassent le niveau des simples résultats scolaires.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct