L’insécurité, une raison de quitter Bruxelles?

L’insécurité est-elle une raison de quitter Bruxelles ? « Cela fait partie des justifications, estime Sarah De Laet (UCLouvain Saint-Louis-Bruxelles). Lors d’un départ pour une autre ville, on va chercher les raisons qui nous ont poussés à quitter la capitale. Le sentiment d’insécurité en fait partie. »

Tous les deux ans, la zone de police Bruxelles-Nord réalise une enquête d’opinion auprès d’un échantillon de la population de la zone (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere). En 2015, 11 % de la population interrogée se sentait constamment ou fréquemment en insécurité, contre 14 % en 2017. Il serait possible que l’une des raisons de cette augmentation soit les attentats de Bruxelles en 2016, selon la zone de police. Les causes majeures du sentiment d’insécurité sont, d’après le sondage : la vitesse non adaptée au trafic, les détritus traînant dans les rues, les dépôts clandestins et la conduite agressive dans la circulation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct