Les 9 attitudes que les Flamands ne comprennent pas chez les francophones

Anvers. © Pierre-Yves Thienpont - Le Soir
Anvers. © Pierre-Yves Thienpont - Le Soir

La frontière en Belgique est plus que linguistique. La plupart des Flamands ne comprennent pas le comportement des Wallons dans différents domaines. Luc Barbé, ancien collaborateur d’Ecolo, a choisi d’en lister neuf dans son ouvrage La N-VA expliquée aux francophones, qui fournit bon nombre de clés de lecture pour décoder le succès du parti nationaliste.

1 La qualité de l’enseignement. Comment expliquer que le taux de redoublement dans l’enseignement francophone soit le plus élevé de tous les pays de l’OCDE ?

2 La bonne gouvernance.« 3.500 personnes travaillent pour l’administration de la ville de Charleroi avec le même organigramme qu’il y a vingt ans. N’est-ce pas hallucinant ? […] En Flandre, la vision prédominante que les francophones ont des pouvoirs publics passe pour du conservatisme. »

3 L’anglais comme deuxième langue, avant le néerlandais.

4 La tension entre laïque et catholique. « En dehors de l’enseignement, cette concurrence a perdu l’essentiel de son intensité en Flandre. »

5 La fascination pour la France alors que la plupart des francophones « ne suivent la vie politique flamande qu’à distance respectable ».

6 L’amnésie des francophones vis-à-vis de leurs racines flamandes.« Les membres de dizaines de milliers de familles flamandes ont jadis émigré en Wallonie. Tout cela est-il oublié ? »

7 Les exportations d’armes. Même si Luc Barbé reconnaît que les Flamands sont un peu hypocrites puisqu’ils n’ont aucune entreprise qui en fabrique sur leur territoire.

8 Les plaidoyers pour une réduction du temps de travail sans perte de salaire. « L’immense majorité des journalistes, des experts et de l’opinion publique flamande estime que cette proposition du PS et de la FGTB relève du non-sens économique. »

9 Les permanences sociales.« La Flandre ne comprend pas ce système clientéliste injuste et contraire à l’émancipation. »

Notez que Luc Barbé invite les lecteurs francophones à lui faire part de tout ce qui les étonne chez les Flamands.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     
     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€ pour 1 mois
    J'en profite
    Je suis abonné et
    je dispose d'un compte
    Je me connecte
    1€ Accès au Soir+
    pendant 24h
    Je me l'offre
    Je suis abonné et
    je souhaite bénéficier du Soir+
    Je m'inscris