Crise à «L’Avenir»: l’impression du journal se joue in extremis

La situation est remarquablement tendue à «
L’Avenir
», comme au temps des manifestations devant le parlement wallon.
La situation est remarquablement tendue à « L’Avenir », comme au temps des manifestations devant le parlement wallon. - Dalimonte/Le Soir.

L’escalade se poursuit, dans le conflit qui oppose la rédaction de L’Avenir à sa direction. Cette fois, les rôles se sont « inversés », et c’est la direction qui a empêché les journalistes d’exercer leur métier, en leur interdisant l’accès au site web et en mettant en péril la parution du journal.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct