Nemmouche et Bendrer coupables: les leçons d’un procès historique

© Belga
© Belga

Le massacre commis le samedi 24 mai 2014 à 15 h 47 au Musée juif de Belgique était bien un attentat terroriste antisémite et non le misérable roman d’espionnage proposé, tout au long de ces neuf semaines de débats, par la défense de Mehdi Nemmouche.

Revivez le procès Nemmouche

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct