Procès Nemmouche: des vérités que le silence, même le plus lourd, ne peut étouffer

Mehdi Nemmouche.
Mehdi Nemmouche. - AFP

Revendiquée ou non, la fusillade du Musée juif s’inscrit désormais comme le premier attentat perpétré sur le sol européen au nom de l’Etat islamique. Ironie de l’histoire, hasard des choses, ce verdict de culpabilité survient au moment même où le califat moribond vit ses dernières heures.

La question du caractère terroriste (qui répond en droit pénal à des critères bien précis) aura peut-être été moins centrale que celle de l’antisémitisme, mais elle devait être tranchée. Jeudi, les jurés y ont répondu sans équivoque : oui, Mehdi Nemmouche a bien assassiné Emmanuel et Miriam Riva, Alexandre Strens et Dominique Sabrier. Et oui, il a bien commis un attentat à caractère terroriste.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct