Quitter Bruxelles: un peu par choix, souvent par contrainte

Quitter Bruxelles: un peu par choix, souvent par contrainte

Quand j’étais petite, j’habitais dans la banlieue d’une petite ville finlandaise où on jouait dans les rues. Je retrouve un peu cela, ici, à Rixensart. Il y a des maisons avec de l’espace, des jardins ; c’est sécurisé pour que les enfants puissent jouer. » Après avoir vécu à Bruxelles pendant plus de dix ans, Laura, jeune interprète trentenaire, vient d’emménager, avec son compagnon Charles, dans la petite commune huppée du Brabant wallon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct