Parking 58: «Chaque pelletée est susceptible d’ouvrir un nouveau pan d’histoire», selon une archéologue

© Belga
© Belga

Bénéficier de davantage de temps aurait dans l’absolu pu permettre aux archéologues à l’œuvre ces jours-ci sur le site du Parking 58 de découvrir davantage d’éléments du passé bruxellois, selon Ann Degraeve. L’archéologue note toutefois que l’équilibre actuel entre archéologie et développement urbanistique et immobilier est intéressant.

Pour mener à bien les fouilles sur l’ancien site du Parking 58 à Bruxelles, les archéologues ont bénéficié de quelques jours seulement. Est-ce suffisant ou aurait-il fallu davantage de temps ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct