Marche des femmes: «Il se passe quelque chose depuis #MeToo»

© Hatim Kaghat.
© Hatim Kaghat.

La journée a commencé par une timide affluence ce vendredi matin, devant la gare Centrale de Bruxelles. Pourtant le collecti.e.f 8 maars avait donné rendez-vous à toutes les femmes grévistes pour des actions éparpillées aux quatre coins de la capitale. Au Carrefour de l’Europe, plusieurs ateliers de discussion ont permis aux femmes de partager leur histoire. Au programme : corps et sexualité, travail, LGBTQI+, violences, migrations, écologie et d’autres stands encore. Si la majorité des femmes présentes font partie d’associations féministes, quelques curieuses se joignent au groupe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct