Quitter Bruxelles: lutter contre l’exode pour conserver de bonnes finances communales

© Bruno D’Alimonte | Le Soir
© Bruno D’Alimonte | Le Soir

Rochdi Khabazi, directeur général de Bruxelles Pouvoirs locaux (l’administration qui a la tutelle sur les 19 communes bruxelloises) est préoccupé : « Il faut maintenir la classe moyenne à Bruxelles sinon nous aurons une capitale fortement duale. Garder les revenus moyens, c’est maintenir la cohésion sociale, la solidarité, etc. » Cette classe moyenne a également un impact sur les finances de la Région Bruxelles-Capitale et ses communes, mais, selon Rochdi Khabazi, « cet impact n’est pas possible à chiffrer ».

Le président de la Fédération des receveurs communaux, Philippe Demol confirme qu’il « est aujourd’hui difficile de lier la fiscalité et l’exode urbain. Quand certains quittent Bruxelles, ils sont remplacés par d’autres ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct