Waterloo: Vincent Vanasch face à son club formateur

Vincent Vanasch
Vincent Vanasch - Belga

Avec onze défaites au compteur, les Everois sont, sur papier, une proie facile pour les Brabançons, en pleine répétition générale avant les playoffs. Formé au sein du club étoilé, Vincent Vanasch, le portier bruxellois du Wat’, sera l’une des murailles que le White tentera de traverser ce week-end. « Étant petit, j’étais tout le temps au White et c’est là que j’ai appris toutes les bases du hockey », disait l’international belge, récent champion du monde. Un club qu’il a quitté en 2007 pour rejoindre le Pingouin à l’époque mais pour lequel il a toujours une profonde attache. « On n’oublie jamais son premier maillot, ses premiers entraînements. À l’époque, le White basculait en D1 et je devais rester en Division d’Honneur pour me mettre en évidence. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct