Thomas Briffeuil a pu s’agrandir grâce au microcrédit

Le microcrédit ne concerne pas que les starters, ceux qui lancent une activité. Thomas Briffeuil en est l’illustration : il vient de contracter un prêt de 25.000 euros après en avoir obtenu un premier de 5.000. Objet : soutenir le développement de son commerce de vente de vêtements de cérémonie.

Au centre de Charleroi, il exploite désormais deux boutiques à l’enseigne « Intuitions ». Elles se trouvent à quelques mètres l’une de l’autre dans la rue de la Montagne, l’une pour les tenues de soirée féminines, l’autre pour les costumes, chemises hommes et cravates.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct