Pays des Collines: vent de protestation contre une éolienne géante

L’éolienne de 230m pressentie dans la ville flamande de Renaix sera la plus haute de Belgique et impacterait visuellement, du côté francophone, les paysages du parc naturel du Pays des Collines.
L’éolienne de 230m pressentie dans la ville flamande de Renaix sera la plus haute de Belgique et impacterait visuellement, du côté francophone, les paysages du parc naturel du Pays des Collines. - Bruno Deheneffe

Le groupe EDF Luminus a récemment introduit une demande de permis en vue de construire et d’exploiter dans le zoning industriel de la ville flamande de Renaix (baptisé Petite France) une éolienne culminant à 230m d’altitude! Si celle-ci devait sortir de terre, elle n’aurait aucune concurrente en Belgique.

Rien que dans la cité des Bommels, l’enquête publique a donné lieu à plus d’un millier de réclamations. De part son gigantisme, ce projet éolien suscite également une forte opposition de l’autre côté de la frontière linguistique, notamment dans les communes francophones d’Ellezelles et Flobecq situées au cœur du parc naturel du Pays des Collines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct