Les lunettes, ce bien de première nécessité au prix d’un produit de luxe

La production d’un verre pour une myopie classique revient à 2 ou 3 euros l’unité. Comment expliquer le prix que l’on retrouve en magasin
?
La production d’un verre pour une myopie classique revient à 2 ou 3 euros l’unité. Comment expliquer le prix que l’on retrouve en magasin ? - Pierre-Yves Thienpont.

Coralie vient de changer de lunettes : elle arbore désormais de jolies montures papillonnantes, d’une couleur turquoise transparente. Cette jeune chimiste a presque de la « chance » : avec une myopie de -9 et -10, elle est remboursée à hauteur de 150 euros par verre (l’Inami intervient à partir de 8,25 de dioptrie). «  Cela faisait quatre ans que j’avais les mêmes lunettes. Je devrais peut-être changer plus souvent – ma vue avait baissé – mais cela représente un certain budget, malgré le remboursement. J’ai dû certifier que je prenais une partie des frais à ma charge… Mais sinon, j’ai de véritables culs-de-poule ! » La facture complète pour les verres et la monture : 774 euros, dont environ 300 euros pris en charge par l’Inami. « Cela reste tout de même hors de prix. Je ne sais pas comment font les personnes avec peu de moyens… »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct