René Collin: «Des médailles, c’est une plus-value pour notre notoriété»

© Sylvain Piraux.
© Sylvain Piraux.

Ce mercredi soir, au WEX de Marche, René Collin (CDH), le ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles présentera ses vœux au monde sportif du sud du pays. En ce début d’année olympique, il nous a reçus pour faire le point sur bon nombre de dossiers.

Des moyens constants

Pas moins de 79 athlètes, toutes disciplines confondues, bénéficieront, en 2016, d’un contrat de sportif de haut niveau auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). Des contrats de différents types (APE, Rosetta, ACS) pour un montant global annuel de 1.680.00 euros, charges patronales comprises, et toujours d’une durée d’un an.

« Si on constate que l’athlète ne met pas tous les moyens en œuvre pour atteindre les objectifs fixés en accord avec l’Adeps, sa fédération et son encadrement, on ne prolonge pas », rappelle le ministre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct