Des huiles essentielles pour protéger les grains

L’appétit de ces insectes voraces peut entraîner des pertes de 10 à 30
% du grain dans les silos. © D.R.
L’appétit de ces insectes voraces peut entraîner des pertes de 10 à 30 % du grain dans les silos. © D.R.

Certains laissent un morceau de bois de cèdre ou un sachet de lavande dans la garde-robe pour en chasser les mites. D’autres ont installé une jardinière de pelargonium devant la fenêtre pour repousser les moustiques. Bien utiles à la maison et au jardin, certains de ces « trucs de grand-mère » inspirent également les scientifiques. Depuis deux ans, des équipes de l’Université de Louvain en collaboration avec Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège) et l’ULB explorent le pouvoir insecticide des huiles essentielles que l’on pourrait utiliser pour remplacer les produits chimiques employés en agriculture, notamment dans le stockage des grains. Le projet Oilprotect a déjà engrangé des résultats prometteurs, affirme Thierry Hance, promoteur du programme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct