Comment secourir les Syriens sans soutenir le régime et ses sbires

Liban, Jordanie et Turquie hébergent 5,6 millions de réfugiés syriens.
Liban, Jordanie et Turquie hébergent 5,6 millions de réfugiés syriens. - epa

C’est « un choix », convient un haut responsable de l’Union européenne, alors que s’ouvre ce mardi à Bruxelles une troisième conférence internationale consacrée au «  soutien à l’avenir de la Syrie et de la région  », co-organisée par l’UE et l’ONU.

En cherchant à panser les plaies de l’abominable conflit syrien, demande Le Soir à ce responsable européen, l’UE ne fait-elle pas le lit d’une consolidation de ce régime honni, huit ans après le début des violences et alors que les forces de Bachar el-Assad et leurs soutiens russe et iranien ont résolument repris le terrain ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct