Libération d’une des accusées de l’assassinat façon vidéo gag du frère de Kim Jong Un

Le grand sourire de soulagement de Siti Aisyah à son retour en Indonésie.
Le grand sourire de soulagement de Siti Aisyah à son retour en Indonésie. - AFP.

J e suis heureuse, je ne savais pas que ça se passerait comme ça. Je ne m’y attendais pas !  » Ce lundi, Siti Aisyah, une jeune Indonésienne qui était en prison depuis deux ans en Malaisie pour l’assassinat du demi-frère de Kim Jong Un, a été libérée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct