Le retour des vieilles politiques américaines contre Cuba

La Havane.
La Havane. - REUTERS.

Tout recommencera le 19 mars prochain. Ce jour-là, les entreprises américaines pourront poursuivre devant les cours de justices des Etats-Unis plus de 200 sociétés de Cuba détenues par l’armée cubaine. Au menu des réjouissances capitalistes yankees, Coca Cola ou Texaco, dont les terrains, les propriétés et les entreprises ont été confisquées aux débuts de la Révolution par les castristes. Les réclamations américaines potentielles porteraient sur près de 6.000 entreprises. Dans le cas présent, cela n’inclut pas les demandes des particuliers, dont les maisons ont été saisies entre 1959 et 1962.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct