Accord européen pour une protection des lanceurs d’alerte

Antoine Deltour a été poursuivi pour avoir dérobé les documents du scandale Luxleaks à PwC.
Antoine Deltour a été poursuivi pour avoir dérobé les documents du scandale Luxleaks à PwC. - AFP.

Presque cinq ans après le scandale Luxleaks et la bataille judiciaire menée par celui qui l’a révélé au grand jour, Antoine Deltour, poursuivi pour avoir dérobé les documents du scandale à PwC, les Européens se sont accordés sur une protection transversale pour les lanceurs d’alerte.

« Les débats ont été assez vifs pour savoir à quelles conditions cette protection sera accordable », a expliqué l’eurodéputée française Virginie Rozière, qui pilotait la négociation au nom du Parlement européen face au Conseil (aux Etats membres).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Économie