Brexit: siffler la fin de la mascarade

Brexit: siffler la fin de la mascarade

La seconde défaite de Theresa May a été à peine moins cuisante que la première. L’accord de retrait que le Royaume-Uni a conclu avec l’UE a été rejeté par le même Royaume-Uni par 391 voix contre 242, soit avec une différence de 149 voix. A peine mieux que les 230 qui lui avaient manqué lors du premier vote. Voilà tout le progrès d’une Première ministre qui a fait montre d’une détermination peu commune, mais qu’elle a mise au service d’une stratégie fondamentalement viciée, consistant à convaincre ses extrémistes avec un accord raisonnable, plutôt que de tenter de rallier dans un grand consensus les forces politiques modérées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct