Quand Hervé Hasquin égratigne les ténors du MR

Quand Hervé Hasquin égratigne les ténors du MR

Hervé Hasquin le dit lui-même : on l’a parfois considéré (ses étudiants en tête) comme un intellectuel dur, «  condescendant  ». Pourtant, dans ses mémoires « Les “bleus”  de la mémoire », il l’avoue : il fut un grand timide. A 75 ans, c’est plutôt le côté cash de l’ex-recteur et président de l’ULB, ex-ministre et parlementaire, ex-secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique, que l’on retiendra.

A l’heure du bilan, l’historien qu’il est ne dit peut-être pas tout, mais (vraiment) beaucoup des coulisses de sa vie professionnelle. N’épargnant ni amis ni ennemis. Et les bleus en prennent, des bleus.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct