Les routes wallonnes bientôt intelligentes et connectées

Quelque 100.000 points lumineux bordent les 2.700 km d’autoroutes et de grandes nationales wallonnes. Ils vont être remplacés progressivement et de nouvelles technologies vont faire leur apparition.
Quelque 100.000 points lumineux bordent les 2.700 km d’autoroutes et de grandes nationales wallonnes. Ils vont être remplacés progressivement et de nouvelles technologies vont faire leur apparition. - michel tonneau

Une autoroute sans éclairage, parce qu’il n’y a personne. Mais il suffit qu’un véhicule se présente pour que l’éclairage réagisse. Et ce même éclairage est capable d’adapter son intensité pour prévenir les automobilistes ou mieux assurer leur sécurité dans différents cas de figure : une autre voiture qui arrive d’une bretelle à même hauteur, un accident, des travaux, s’il y a du brouillard ou de fortes pluies, de la neige, un conducteur fantôme qui a pris l’autoroute à contre sens. Au-delà des luminaires et des caméras de surveillance, d’autres technologies pointent le bout du nez, capables de donner des informations aux conducteurs, voire directement aux voitures si elles sont connectées. Une étape indispensable pour gérer les flux futurs des véhicules autonomes. Bienvenue dans l’univers du Plan Lumières 4.0 initié par la Région wallonne, fruit d’un partenariat public-privé avec un consortium d’entreprises – très implantées en Wallonie, elles insistent – autour de Luwa. Par exemple Citelum, CFE, Genetec ou encore Luminus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct