Le cardinal Danneels, le François de l’Eglise belge

Le cardinal Godfried Danneels est décédé jeudi à Malines à l’âge de 85 ans.
Le cardinal Godfried Danneels est décédé jeudi à Malines à l’âge de 85 ans. - Photo News.

I l n’y a que deux personnes que je n’appelle pas par leur prénom : le roi et le cardinal. » C’est sur ce commentaire d’un journaliste « aguerri » – dans le texte – que s’ouvre l’avant-propos de l’impressionnante biographie de Godfried – littéralement « la paix de Dieu » ! – Danneels. Un peu plus de cinq cents pages qui retracent le parcours de celui qui fut pendant trois décennies le primat de Belgique. Et le lecteur de découvrir comment le fils d’instituteur premier de classe dans le petit village flamand de Kanegem, en Flandre Occidentale, deviendra séminariste à Bruges, étudiant à Louvain puis à Rome, professeur et directeur spirituel du Grand Séminaire de Bruges, évêque d’Anvers puis archevêque de Malines-Bruxelles. Avant que l’opération Calice ne jette un voile sombre sur l’homme qui incarnait alors le visage ouvert de l’Eglise belge.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct