Primat de Belgique pendant 30 ans

Né en 1933 dans un petit village de Flandre-Occidentale, Godfried Danneels est ordonné prêtre au diocèse de Bruges en 1957. Nommé évêque d’Anvers en 1977, il devient archevêque de Malines-Bruxelles deux ans plus tard. Créé cardinal en 1983, il a participé à deux conclaves, celui de 2005 qui a élu Benoît XVI (pour lequel il n’a jamais caché son inimitié) et celui de 2013 qui voit Jorge Bergoglio devenir Pape (ce que Danneels considérera comme une « résurrection ») Il restera primat de Belgique durant trente ans, soit jusqu’à ce qu’il atteigne la limite d’âge et remette sa démission au Pape, en janvier 2010. En juin 2010, l’affaire Vangheluwe éclate. L’archidiocèse de Malines-Bruxelles est perquisitionné, ainsi que le domicile du cardinal Danneels. En septembre, la chambre des mises en accusations de Bruxelles admet que ces perquisitions, dans le cadre de l’opération Calice, étaient illégales. Des médias reprochent au cardinal d’avoir été informé des faits dès avril, lorsqu’il accepte de jouer le rôle de médiateur.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct