Le Parlement rechigne à soutenir l’entame d’un deal commercial avec Trump

Les Etats-Unis font le forcing pour mettre l’agriculture et les produits agroalimentaires sur la table de négociation. Pas question
!, martèle l’UE.
Les Etats-Unis font le forcing pour mettre l’agriculture et les produits agroalimentaires sur la table de négociation. Pas question !, martèle l’UE. - Reuters.

Donald Trump ne va pas aimer !

Les eurodéputés ont rechigné ce jeudi à soutenir clairement l’entame de pourparlers en vue d’un accord en libre-échange avec l’Amérique de ce président enclin aux « guerres commerciales ». Or, à Washington, vantant la perspective d’un « very big deal » commercial avec le Royaume-Uni une fois le Brexit consommé, le locataire de la Maison-Blanche s’est à nouveau emporté. « S’ils ne nous parlent pas, nous allons prendre des mesures qui seront graves économiquement, a-t-il (encore) menacé. Nous allons imposer des taxes douanières sur de nombreux produits (européens) entrant » aux États-Unis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct