RDC: les militants l’UDPS-Tshisekedi manifestent après la razzia de Kabila au Sénat

Photo d’illustration © D.R
Photo d’illustration © D.R

Au moins un policier a été tué samedi en République démocratique du Congo où des militants du parti du nouveau président Félix Tshisekedi manifestent leur colère après leur défaite écrasante aux élections sénatoriales vendredi.

Ces élections au suffrage indirect d’une centaine de sénateurs ont été remportées par des fidèles de l’ancien président Joseph Kabila, plus que jamais au coeur du jeu politique congolais moins de deux mois après avoir transmis le pouvoir à Tshisekedi.

Sa plate-forme politique Front commun pour le Congo (FCC) revendique «une très large majorité de plus des deux-tiers au Sénat», ce qui lui permet le cas échéant de lancer une révision de la Constitution ou des procédures et des poursuites contre l’actuel chef de l’Etat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct