Attentat en Nouvelle-Zélande: c’est en voyageant que Brenton Tarrant est devenu extrémiste

Attentat en Nouvelle-Zélande: c’est en voyageant que Brenton Tarrant est devenu extrémiste
EPA.

Trois jours après les attentats qui ont provoqué une onde de choc en Nouvelle-Zélande, petit pays de 5 millions d’habitants dont 1 % se dit être de confession musulmane, et réputé pour sa douceur de vivre, les premiers hommages aux 50 victimes et à la trentaine de blessés étaient rendus ce dimanche. Dans tout le pays, un élan de solidarité interconfessionnelle a été observé, avec des millions de dollars de dons, des achats de nourriture halal pour les victimes. « Nous nous tenons au côté de nos frères et sœurs musulmans », affichait une grande banderole près d’un des sites où s’entassent des fleurs, dans un mémorial improvisé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct