Paul Magnette au «Soir»: «Une taxe européenne sur la fortune peut rapporter 150 milliards»

Le congrès du Parti Socialiste a approuvé dimanche matin sa liste de candidats pour les élections européennes, emmenée par l’actuel bourgmestre de Charleroi Paul Magnette. Il est suivi de l’eurodéputée sortante Marie Arena et de l’ancien sénateur Hassan Bousetta.
Le congrès du Parti Socialiste a approuvé dimanche matin sa liste de candidats pour les élections européennes, emmenée par l’actuel bourgmestre de Charleroi Paul Magnette. Il est suivi de l’eurodéputée sortante Marie Arena et de l’ancien sénateur Hassan Bousetta. - Pierre-Yves Thienpont.

Ce dimanche, Paul Magnette a officiellement été adoubé comme chef de file de la liste socialiste aux élections européennes. Et cela même s’il n’entend pas siéger au Parlement européen. Trahison ? Le Carolo, Européen convaincu, entend démontrer le contraire. Au travers d’une vision continentale qui allie équité fiscale, transition écologique et lutte contre la pauvreté. « Il y a différentes façons de faire campagne », dit-il. Lui a choisi la sienne : « pour porter un projet ». Et jouer un rôle dans les débats qui vont agiter la sphère européenne d’ici au 26 mai mais aussi au 2 juillet, date d’installation du nouveau Parlement européen.

Vous avez été désigné tête de liste ce dimanche mais vous ne siégerez pas. Est-ce que cela ne dessert pas le projet européen porté par le PS ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct