Stéphane François: «Je peux démonter leur discours mais je ne les convaincrai jamais»

Des théories comme celle du choc des civilisations ont infusé dans le contexte d’une radicalisation des milieux d’extrême droite ces dernières années, estime Stéphane François. Selon lui, il y a 20 ans, il aurait été compliqué d’imaginer que le terrorisme d’extrême droite qui s’en nourrit aujourd’hui allait se développer comme il l’a fait depuis lors.

A-t-on selon vous sous-estimé le caractère dangereux et potentiellement meurtrier de « théories » comme celles du grand remplacement ou du choc des civilisations ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct