Georges Ugeux sonne l’alarme: «Les banques centrales ont poussé les États à se surendetter»

Pour Georges Ugeux, «
les grandes entreprises doivent contribuer plus au financement de la collectivité
».
Pour Georges Ugeux, « les grandes entreprises doivent contribuer plus au financement de la collectivité ». - Belga

C’est un cri d’alarme que lance Georges Ugeux dans La descente aux enfers de la finance, qui vient de sortir chez Odile Jacob. Ancien vice-président de la Bourse de New York, ce banquier d’affaires basé à New York, et d’origine belge, pointe le « surendettement public » qu’ont permis les banques centrales et qui annonce la prochaine crise financière.

Dix ans après la crise financière, diriez-vous que le monde a définitivement tourné la page ? Ou bien que la prochaine crise nous attend au tournant ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct