Formule 1: Red Bull-Honda, heureuses noces

Max Verstappen ne s’est pas privé de profiter des brillants débuts 2019 de Honda pour... encore taper sur le V6 Renault
!
Max Verstappen ne s’est pas privé de profiter des brillants débuts 2019 de Honda pour... encore taper sur le V6 Renault ! - EPA

En multipliant, depuis les essais de Barcelone, les propos dithyrambiques au sujet de son nouveau moteur Honda, on avait compris que Max Verstappen n’avait toujours pas fini de tailler des croupières au V6 Renault, cause principale des contre-performances enregistrées par Red Bull ces dernières années, selon le pilote Néerlandais ainsi que les patrons de son écurie. Mais dimanche à Melbourne, c’est carrément un podium (3e) qui est venu ponctuer le premier Grand Prix de cette nouvelle association entre l’écurie qui donne des ailes, et le motoriste qui libère les chevaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct