Les Pays-Bas sous la menace terroriste depuis les années 1950

Si des attentats d’une ampleur comparable à ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et de Madrid en mars 2004 ne se sont jamais produits aux Pays-Bas, les meurtres de Pim Fortuyn (2002) et de Theo van Gogh (2004) restent dans les mémoires.

Pourtant, depuis 1950, le royaume a connu plus d’une centaine d’attaques terroristes. L’un des épisodes les plus marquants de l’après-guerre est à mettre au compte des Moluquois, des activistes issus d’une ethnie indonésienne qui estimait avoir été lésée par les Pays-Bas après avoir combattu aux côtés des Néerlandais lors de la guerre d’indépendance de l’Indonésie. Parmi les attentats les plus virulents, deux prises d’otages retentissantes menées à bord de trains s’étaient terminées dans un bain de sang.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct