Les 27 devront décider d’un report, court ou long

De quoi les 27 chefs d’Etat ou de gouvernement discuteront-ils lors de leur sommet jeudi, si rien n’a été éclairci d’ici là à Westminster ? Surtout après la décision surprise du président de la Chambre des Communes de ne pas autoriser de nouveau vote sur le même accord déjà rejeté par deux fois ? (Lire ci-contre.) Selon une source européenne bien informée, « si la situation à Londres reste très compliquée, elle est relativement simple côté européen : les 27 auront à décider soit d’un report court du Brexit, au cas où l’accord est ratifié avant la date fatidique du 29 mars ; soit d’un report long, d’un an au moins, s’il n’y a pas d’accord. » Autrement dit : un refus net d’un report long, et donc un Brexit brutal au 29 mars, vu le manque total de visibilité sur la suite des événements, ne semble pas envisagé. « Mais on a jusqu’à présent systématiquement sous-estimé la dureté des réponses des 27 à Theresa May lors des derniers sommets », remarque encore la même source…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct