«Le passage à l'acte est plus lié à la personnalité des auteurs»

«Le passage à l'acte est plus lié à la personnalité des auteurs»
Belga.

Contrer des théories comme celles du grand remplacement ou du choc des civilisations est ardu selon Jérôme Jamin. Notamment parce qu’elles s’appuient sur des «  éléments indiscutables pour en déduire des choses discutables  ». Il est toutefois convaincu que les passages à l’acte tiennent davantage à la personnalité des auteurs qu’à la force de ces théories.

A-t-on sous-estimé la dangerosité de théories comme celles du grand remplacement, du choc des civilisations ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct