Pourquoi la loi climat a un pied dans la tombe

Pas de révision de la Constitution, donc pas de Loi Climat. Les discussions de fond comme de forme sont renvoyées à la prochaine législature. © Belga.
Pas de révision de la Constitution, donc pas de Loi Climat. Les discussions de fond comme de forme sont renvoyées à la prochaine législature. © Belga.

L’extrême-onction n’est pas administrée, mais le patient est bel et bien condamné. Il n’y aura pas de révision de la Constitution prévoyant que toutes les entités belges « coopèrent à une politique climatique efficace » et fixent des objectifs et modalités dans une loi adoptée à une majorité spéciale.

Pour réviser la Constitution, il faut une majorité des deux tiers à la Chambre et au Sénat. Mardi, en commission parlementaire, le VLD et le MR se sont prononcés contre cette idée. Avec les voix de la N-VA et celles du CD&V qui reste flou sur la question se forme ainsi une minorité qui empêchera la révision proposée par Ecolo-Groen, PS-SP.A, Défi et le CDH.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct