En Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern a acquis la stature de mère de la nation

Jacinda Ardern.
Jacinda Ardern. - AFP.

Face à une crise majeure, certains responsables politiques balbutient et coulent, d’autres au contraire grandissent. Depuis le drame survenu vendredi dernier à Christchurch en Nouvelle-Zélande, où un extrémiste blanc a tué 50 fidèles musulmans dans deux mosquées à l’heure de la prière, la Première ministre Jacinda Ardern, par ses actes et ses paroles, a gagné une impressionnante stature de mère de la nation.

Au pouvoir depuis septembre 2017, elle avait jusqu’ici plutôt attiré la sympathie grâce à sa jeunesse (38 ans), ses convictions écologistes et son féminisme aussi tranquille que déterminé. En septembre dernier, le monde entier l’avait vue siéger à l’Assemblée générale de l’ONU avec son bébé (et son mari pour s’en occuper).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct