A Frameries, l’usine à frites boit la tasse

Les habitants du quartier Donaire, le terrain pressenti pour l’usine, les hangars existants et les frigos en construction
: un parfait résumé du dossier. © Roger Milutin.
Les habitants du quartier Donaire, le terrain pressenti pour l’usine, les hangars existants et les frigos en construction : un parfait résumé du dossier. © Roger Milutin.

Seize hectares de bonne terre en lisière de Frameries, à un jet de tubercule de l’ancien charbonnage du Crachet qui abrite le Parc d’aventures scientifiques, pas loin des carrières de craie de la Malogne, le paradis des chauves-souris. Un mauvais esprit aurait la formule facile : ce site ressemble furieusement à un champ de patates, comme il en existe tant en province de Hainaut.

Le trait d’humour n’a pas de quoi amuser les habitants de la rue Donaire ou les familles qui ont choisi de construire leur maison et leur vie à la rue des Chaufours dont le bitume n’est pas encore sec : en janvier dernier, ils ont appris que le grand terrain au fond de leur jardin accueillerait bientôt la nouvelle usine du groupe Clarebout Potatoes, spécialisé dans la transformation des pommes de terre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct