Calimero, très attendu, retombe comme un soufflé

Photo Claudine Perron.
Photo Claudine Perron.

Nous voici dans une position inconfortable : juger, en tant que femme, le spectacle de trois hommes tentant de scruter leur statut de mâle blanc dominant, voilà un terrain pour le moins glissant. Comment émettre des critiques sans passer pour une féministe partisane, voire pire, sans donner l’impression d’assouvir une basse vengeance contre trois innocents expiatoires ? Il va pourtant bien falloir affronter ces soupçons pour vous dire notre sentiment de déception face à Calimero .

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct