Fin de la majorité wallonne: imbroglio complet au parlement

«
Le contrôle parlementaire n’existe plus pendant quinze jours puisque les questions d’actualité et les questions en commission sont supprimées
», fait valoir l’Ecolo Stéphane Hazée.
« Le contrôle parlementaire n’existe plus pendant quinze jours puisque les questions d’actualité et les questions en commission sont supprimées », fait valoir l’Ecolo Stéphane Hazée. - Belga.

Désormais minoritaire dans l’assemblée, la majorité MR-CDH dispose encore d’un siège d’avance au sein du bureau élargi du parlement de Wallonie, qui se charge de l’organisation des travaux. Un avantage qui s’est avéré décisif mercredi matin lors d’une réunion extraordinaire de cette instance : les deux partis de gouvernement ont imposé un report de la séance plénière de ce mercredi après-midi mais aussi des séances de commission prévues jeudi et vendredi.

Le règlement du parlement permet de prendre une telle mesure en cas de « circonstances exceptionnelles ». Dans le cas qui nous occupe, la décision fait référence à la nouvelle donne politique intervenue suite à la défection de la députée MR Patricia Potigny : libéraux et humanistes n’ont plus de majorité au sein de l’assemblée. Une logique considérée comme scandaleuse par le PS et Ecolo, les deux partis d’opposition.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct