La consommation belge, facteur de déforestation

La consommation belge, facteur de déforestation
EPA.

En important de la pâte à papier, du cacao, du soja, de la viande, du cuir, du caoutchouc et de l’huile de palme, la Belgique participe à la déforestation dans le monde. Selon une étude particulièrement fouillée réalisée pour le WWF Belgique par le bureau de consultants britannique 3Keel, notre pays « consomme » chaque année 3,8 millions d’hectares, soit 1,2 fois sa taille, ou cinq fois la superficie des forêts belges. Si on prend également en compte ce que la Belgique importe pour le réexporter, notre empreinte est encore plus importante : elle a été de 10,4 millions d’hectares par an en moyenne entre 2013 et 2017, soit trois fois la taille de la Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct