Brexit: les enjeux historiques du sommet européen

Brexit: les enjeux historiques du sommet européen

Ce n’était pas vraiment prévu comme cela, mais c’est finalement à une semaine du 29 mars, la date légale prévue pour le retrait du Royaume-Uni hors de l’Union européenne, que les 27 autres chefs d’État ou de gouvernement devront statuer sur le Brexit. Et plus précisément, répondre à la demande officielle d’un report de trois mois du Brexit que leur a adressée mardi Theresa May, laquelle lors de deux premières tentatives n’a pas réussi à faire adopter à temps par son parlement l’accord qu’elle a négocié et conclu avec l’UE.

L’un des diplomates le plus familier des arcanes de l’UE mais aussi de l’état d’esprit de ses dirigeants, a expliqué au Soir et à quelques autres journaux européens, sous le couvert du plus strict anonymat, comment les dirigeants européens vont devoir aborder et trancher ces jeudi et vendredi les enjeux liés au Brexit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct