Toutânkhamon superstar des pharaons

<span>Toutânkhamon</span> superstar des pharaons
D.R.

Figé dans la pénombre, entouré d’un halo violet, le dieu Amon attend les visiteurs. Sur son visage flotte un demi-sourire. Étonnant quand on sait que le jeune Toutânkhamon, dont il devait assurer la protection, est mort à l’âge précoce de 19 ans. Pas de quoi être fier pour un dieu protecteur. Mais ce qui fait sans doute sourire Amon, c’est de voir les hordes de visiteurs du XXIe siècle débarquant pour célébrer la mémoire de ce jeune monarque que le siens avaient tout fait pour effacer des mémoires. Et qui, resurgissant des limbes en 1922 lors de fouilles miraculeuses, est devenu depuis la star des pharaons : pas moins de 150.000 tickets pour l’exposition parisienne sont déjà partis en prévente.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct